Bien débuter en kitersurf

Le kitesurf est un sport nautique apparu dans les années 80, qui a connu un fort succès dans les années 2000. Ce sport de glisse consiste à être tracté sur l’eau par un cerf-volant. Ce cerf-volant est bien souvent appelé aile, voile ou kite dans la discipline. La pratique de cette activité nécessite un matériel bien spécifique que nous détaillerons. Depuis son expansion, différentes disciplines se sont créées.

Le sport

Paulino en plein action dans les vagues du Cap Vert avec sa Enduro V2 
JKS
Paulino en plein action dans les vagues du Cap Vert avec son Enduro V2

Le kitesurf aussi appelé kiteboarding, est un sport d’eau consistant à se déplacer sur un plan d’eau par la force du vent. Pour se faire, le kitesurfer est muni d’un harnais autour de sa taille et est ainsi relié à sa voile par celui-ci. Il tient dans ses mains une barre de contrôle qui est elle-même directement rattachée à l’aile par des lignes. Par le biais de la barre, le kitesurfer va pouvoir manier son kite afin de créer une puissance suffisante avec le vent pour lui permettre de glisser et donc se déplacer. A ses pieds, il possède un support qui diffère selon sa pratique ou sa discipline. Au début, on apprend le kitesurf avec un twin-tip. C’est une planche muni de strap pour inséré ses pieds et qui est bi-directionnel.

Le kitesurf dépend de la fédération française de la voile libre depuis 1995. D’autres sports comparables au kitesurf éxistent, qui s’effectuent sur terre avec différents supports, comme le snowkite, le mountainboard, le buggy.

L’équipement

Le harnais

Le harnais est un équipement primordial dans la pratique du kite. Qu’il soit dorsal ou sous-cutale (aussi appelé harnais culotte), il établi le lien entre le pratiquant et l’aile. Le harnais permet de transmettre la traction émise par l’aile au kitesurfer.

L’aile de kite

L’aile de kite est l’élément principale à la pratique de ce sport. C’est la voile qui fournit la puissance nécessaire au déplacement. L’aile de kite est un gros cerf-volant relié par des lignes à la barre et donc au pratiquant. Il existe différents type d’ailes : les ailes à boudins et les ailes à caissons. L’envergure des voiles varient énormément allant de 1,5m2 à 21m2 pour les plus grandes. La taille de la voile se choisit en fonction de la corpulence du kitesurfer, de la puissance du vent (plus le vent sera fort, plus on préfèrera une voile petite. A l’inverse, les grandes voiles sont utilisées par vent faible).

Schéma dune aile de kite Ozonekites par JKS
Aile de kite à boudin

Les ailes à boudins (gonflables)

Les ailes à boudins sont gonflées d’air au niveau du bord d’attaque afin de maintenir l’aile en forme. L’extrémité opposée au bord d’attaque est appelée le bord de fuite il est composé que de toile. Les côtés de l’aile sont appelés les oreilles. La forme générale du kite diffère également selon la discipline pratiquée. Le bord d’attaque à boudin permet à la voile de flotter lorsque celle-ci tombe dans l’eau. Il est donc plus facile de la redécoller.

Les ailes à caissons

Les ailes à caissons sont plus souples et ne nécessitent pas de gonflage préalable. En effet, les caissons sont gonflés par le vent lors de la mise en l’air. Les ailes à caissons utilisées lors de la pratique sur l’eau sont des caissons à clapets fermés : limitant ainsi la pénétration de l’eau lorsque celles-ci tombent dans l’eau.

La barre et les lignes

La barre de contrôle et les lignes sont les liens directs avec la voile. La barre est reliée au harnais par le chicken loop. Elle possède également 4 lignes qui sont accrochées à l’aile. Parmis ces 4 lignes, on distingue les « avants » et les « arrières ». Les avants sont les lignes du milieu allant vers le bord d’attaque de l’aile à boudin. Les arrières, sont les deux lignes (souvent de couleurs) qui vont vers le bord de fuite du kite. Les lignes et donc la barre permettent de piloter et de diriger le kite afin de pouvoir créer une puissance et se déplacer. Les lignes arrières sont généralement colorées afin de distinguer la gauche de la droite. La taille de barre et la longueurs des lignes varient en fonction du pilote, de la discipline et de la force du vent.

Schéma d'une barre Ozonekites par JKS
Barre de contrôle

Le support de glisse

Bien que ce soit souvent le twin-tip d’utilisé par les débutants, il éxiste également d’autres types de planches. Les supports utilisés dépendent de la discipline pratiquée.

Le twin-tip

Le twin-tip est une planche symétrique, bi-directionnelle. Elle ne nécessite pas de changement de pieds lors du changement de direction. Ces 4 ailerons lui permettent d’aller aussi bien vers la gauche que vers la droite sans tourner de sens à la planche. Ceci facilite donc les manoeuvres (c’est la raison pour laquelle le twin-tip est le support utilisé pour commencer).

Le surf

Le surf est une planche directionnelle. On distingue donc l’avant de l’arrière. L’arrière étant là où se trouvent les ailerons. Lors de changement de direction, il est indispensable de changer le sens du surf, afin que les ailerons restent toujours à l’arrière. Le surf, en kitesurf peut contenir des inserts afin d’y incorporer des straps comme en twin-tip, facilitant les appuies et évitant que les pieds glissent et de perdre ainsi la planche des pieds. Le surf est le plus souvent utilisé lors de la pratique du kite dans les vagues.

Grab de Julien kerneur avec son surf appletree lors des journées test Ozone kites france
Le surf, très souvent utilisé pour les amateurs de vagues mais également de freestyle

L’hydrofoil

Souvent pratiqué par les kitesurfers expérimentés, l’hydrofoil est un support possédant un foil sous la planche (remplaçant les ailerons pour les surfs). Ce foil permet de naviguer dans peu de vent dû à la forte portance de son aileron. Le foil est constuité en plusieurs parties :
– un aileron avant
– un stabilisateur arrière (L’aileron avant et le stabilisateur forment un « avion »)
– un fuselage permettant de relier l’aileron et le stabilisateur
– un mât : partie immergée reliant l’avion à la planche.

Schéma dun hydrofoil Moses
Hydrofoil Moses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *